PSY - QUOI ? QUEL PSY ?

Plusieurs appellations pour des formations différentes et des approches variées :

Psychologue

Titulaire d'un Master 2 en Psychologie (ancien DESS = bac +5) obtenu à l'université après avoir choisi une orientation (clinique ou recherche) et une spécialité (clinique et psychopathologique, développement de l'enfant, vieillissement, travail, santé …). Le titre de Psychologue est un titre protégé par la Loi et il ne peut être utilisé que par une personne ayant obtenu l'ensemble des diplômes de Psychologie. Le doctorat en psychologie, quelle qu'en soit la spécialité, ne confère pas le titre de médecin mais rend compte d'un travail de recherche (un doctorat) dans le domaine de la psychologie.

Psychiatre

Le seul psy à être médecin, à pouvoir prescrire des médicaments et dont les soins sont remboursés par la sécurité sociale.


Psychothérapeute

Auparavant un vide juridique entourait ce titre ce qui était susceptible d’induire les patients en erreur puisque la formation se faisait dans des écoles n’ayant pas fait l'objet d'une validation de la part du Ministère de l'Enseignement Supérieur. Depuis 2011, l'Agence Régionale de Santé est compétente à vérifier la formation de ces praticiens et à juger de leur aptitude à mener des thérapies.

Psychanalyste

Ce titre correspond à une formation personnelle et didactique, relevant d’un choix d'orientation théorico-clinique. Le psychologue, le psychiatre et le psychothérapeute peuvent avoir choisi cette voie qui imprimera la façon dont seront abordés le patient, son trouble et la méthode d'intervention thérapeutique. Il existe différents courants psychanalytiques (freudien, lacanien, jungien, école anglaise ...) représentés par divers instituts privés qui dispensent les formations.

Thérapie individuelle

La démarche d’une thérapie individuelle est un acte par lequel le Sujet vise à comprendre et dépasser les problèmes qui s’imposent à lui.

Se connaître

Mon rôle de psychologue vise à rendre le sujet acteur de son propre cheminement pour une rencontre sincère avec lui, dans une découverte bienveillante et chaleureuse afin qu’il se connaisse mieux et s’accepte dans sa dimension humaine, donc imparfaite mais tellement riche et surprenante.

Se connaître dans ses faiblesses et ses blessures, découvrir ses forces et sa créativité car savoir qu’on peut aussi compter sur soi est un formidable levier psychique.

Découvrir qui l'on est, s'accepter (et pourquoi pas s’aimer !) … aide aussi à établir des relations plus sereines avec les autres.

La maturation psychique

Se connaître ne suffit pas … il faut aussi pouvoir dépasser les blocages et les blessures. La maturation psychique désigne les processus par lesquels tout sujet est susceptible de remanier son fonctionnement, de dépasser ce qui l’empêche de trouver les solutions les plus pertinentes, et ceci tout au long de la vie.

Une psychothérapie est l’occasion de poursuivre le processus de maturation psychique pour plus de sérénité et d’apaisement dans son rapport à soi et aux autres. L’être humain, même adulte, n’est pas un « produit fini », il aura toujours à se remanier, à évoluer, à s’adapter aux situations qui s’imposent à lui.

Un temps pour soi

La psychothérapie peut être envisagée comme un moment de pause et de réflexion ; un temps que l’on se donne pour se connaître, prendre le temps de s’investir en profondeur et se rencontrer vraiment.

Ne pas considérer la psychothérapie comme un marqueur de faiblesse ou de vulnérabilité alors qu’elle peut surtout être une forme d’introspection tranquille, source de connaissance.

Faute de pouvoir voir clair, nous voulons, à tout le moins, voir clairement les obscurités. Sigmund Freud - 1856-1939

Thérapie de couple

Parce que la vie amoureuse prend une place importante dans notre existence et qu’il existe de nombreuses raisons de se trouver en difficulté à ce niveau là, il est parfois nécessaire de se faire aider pour résoudre un problème ponctuel ou récurrent, pour traverser une période de crise dans le couple ou encore pour réussir une séparation devenue inéluctable.

La communication

La communication dans le couple est souvent rendue difficile par les enjeux affectifs et les attentes plus ou moins conscientes qui viennent perturber la capacité de dialoguer, de se comprendre et même de s’écouter.

Une oreille extérieure, un regard neutre et bienveillant, une analyse verbale, comportementale et psychodynamique de ce qui se passe entre les partenaires peut aboutir à une lecture plus claire des difficultés afin de trouver des solutions concrètes et adaptées.

La sexualité

La sexualité, forme de communication amoureuse s’il en est, est un terrain susceptible de comporter des embûches importantes. Au manque d’apprentissage s’ajoutent les tabous, les peurs, les incompréhensions, les blocages, tout simplement la différence entre les sexes mais aussi la routine qui attaque la capacité du couple à rester dans une complicité sexuelle satisfaisante.

La sexologie peut aider un couple à trouver des réponses rapides, concrètes qui soulagent la relation lorsqu’elle est devenue source de trop de frustrations, sexuelles et affectives.

Je & Nous

Le thérapeute de couple n’est ni un juge, ni un avocat, il ne prend pas parti pour l’un contre l’autre ; on peut dire que son parti est celui de la vie psychique de l'un et de l'autre partenaire ; son observation porte avant tout sur les interactions entre les partenaires, le couple constituant une entité à part entière.
Il ne s’agit pas de reformater l’un ou l’autre, mais de comprendre ce qui empêche le couple de trouver l’harmonie et les compromis nécessaires.

Le but de la thérapie de couple sera d’aider à la construction, dans et grâce à la relation, d’un climat favorisant l’épanouissement individuel et le besoin de sécurité affective qui lie les partenaires l’un à l’autre.

Un défi permanent

Tout au long de sa vie, le couple pourra avoir besoin de prendre un moment pour réfléchir à ses difficultés ; il n’y a pas d’âge pour décider de se poser des questions ...
ni de trouver des solutions ! Il s'agit véritablement d'une construction continue.
Les crises de la vie sont aussi potentiellement une formidable occasion de comprendre et d’évoluer …

Parce que même avec beaucoup d’amour, il est difficile de vivre à deux, parce que les attentes souvent idéalisées ne permettent pas de faire sereinement face au quotidien … le temps de réflexion et de questionnement que constitue une thérapie de couple est un moment riche et important, dont chacun peut tirer un précieux bénéfice.

Sexologie

La sexologie est l’étude des conduites sexuelles et le traitement des dysfonctions sexuelles. Cette discipline est à la fois médicale, psychologique, sociologique, philosophique, anthropologique et même historique car les représentations sur lesquelles se base notre approche de la sexualité sont en perpétuelle évolution…

La sexualité : aussi une question de santé

La reproduction est innée … la sexualité ne l’est pas et l’espèce humaine qui a « inventé » l’érotisme est confrontée à une énigme : sa sexualité.

En 2002, l’OMS définit ainsi la santé sexuelle : c‘est un état de bien-être physique, émotionnel, mental et sociétal relié à la sexualité ; la santé sexuelle ne se limite pas à l’absence de maladies, de dysfonctions ou d’infirmités …
…elle nécessite de défendre les droits sexuels de chacun (liberté, choix …).

Les dysfonctions sexuelles les plus courantes sont : troubles du désir (absence, baisse, désintérêt) - troubles de l’érection - douleurs à la pénétration (dyspareunie, vaginisme) - troubles du plaisir (anorgasmie, éjaculation rapide, retardée, anéjaculation) - addiction sexuelle, aversion sexuelle.

Les problèmes sexuels, masculins et féminins, ont souvent une origine multifactorielle et leur traitement passe par plusieurs axes de travail : les représentations négatives qui empêchent d’accéder librement à un épanouissement sexuel, les apprentissages défaillants, les idées reçues, les blocages psycho-affectifs, les conflits et les non-dits avec le partenaire, les mauvaises expériences … autant de pistes à explorer avec le sexologue.

La sexothérapie - Approche sexologique

Dans ma pratique de la sexothérapie, deux approches se font en parallèle : la psychothérapie d'une part, qui permet de retravailler les dimensions psycho-affectives qui posent problème et la thérapie sexuelle d'autre part avec des conseils pratiques, des informations, des exercices sexuels à faire à la maison, des lectures et des outils pédagogiques.

Les dimensions organiques éventuellement présentes dans le trouble sexuel, seront traitées en parallèle, avec des médecins spécialistes.

Parfois une ou deux séances suffisent pour délivrer une information simple qui permet de débloquer la situation ; d’autres fois, il faudra un travail plus approfondi, en individuel ou en couple, selon les problématiques.

Les limites de ma pratique sexologique

Les praticiens susceptibles de proposer un suivi sexologique sont la plupart du temps soit des médecins ayant suivi un enseignement spécifique en sexologie, soit des psychologues ayant choisi de se spécialiser dans cette voie qui requiert une formation solide et sérieuse.

Seuls les médecins ont le droit de pratiquer un examen corporel et/ou génital ; les autres professionnels devront obligatoirement orienter leurs patients vers des médecins (urologue, gynécologue …). C’est la raison pour laquelle, j’ai un réseau d’interlocuteurs médicaux, éventuellement hospitaliers.
De même, si un traitement médicamenteux s’avère nécessaire, seul un médecin pourrait juger de son utilité et en faire la prescription.

Les patients sont invités à faire preuve de prudence et de discernement lorsqu’ils adressent une demande d’aide pour une dimension aussi intime que la sexualité. Au moindre doute, ils doivent sans hésitation faire appel aux autorités de santé (ARS notamment) pour se protéger d’une éventuelle intervention transgressive ou d’un manquement à la déontologie de la pratique de la sexothérapie.

Informations sexuelles - question de la norme en sexologie

En cas de questions, d’inquiétudes, de blocages, de mésententes dans le domaine de la sexualité, il est important de demander de l’aide à un praticien qui aura suffisamment d’éléments pour vous répondre ; les informations trouvées au hasard des différents médias sont parfois erronées et souvent aberrantes ; la question de la norme y est traitée de façon grossière, spectaculaire et néglige l’histoire et le vécu de chacun.

Un sexologue bien formé pourra vous délivrer des conseils pertinents, réalistes et personnalisés. Il saura aussi vous accueillir avec tact et discrétion sans jamais vous juger, quelle que soit votre problématique.

L'éducation sexuelle

Cette éducation sexuelle ne devrait pas se limiter aux seuls risques (sida, ist, grossesses non désirées …) mais elle devrait permettre aux jeunes de recevoir les informations pertinentes afin qu'ils se construisent dans une sexualité épanouissante. A défaut, les jeunes se tournent souvent vers des supports ravageurs qui ne les aident en rien à bâtir sainement leur relation à l'autre sexe, à relier la sexualité à la vie amoureuse, à être libres parce qu'informés, respectueux de l'autre mais aussi de soi.

Il ne s'agit ni d'imposer un point de vue moralisateur ni une posture dévergondée, mais d'aider le sujet à élaborer sa propre éthique, en respect de ses valeurs, avec des connaissances plutôt que des préjugés pour seul outil.

Blog

Je vous invite à parcourir mon blog. Vous y retrouverez toutes sortes d'informations : lectures, réflexions, rendez-vous à mes groupes de paroles...

AU DELA DE CETTE LIMITE, VOTRE TICKET N'EST PLUS VALABLE de Romain GARY

21/03/2015

Un roman qui aborde un thème délicat, celui de l’impuissance sexuelle. Une histoire qui serait probablement bien fade si elle n’était pas intégrée dans une relation d’amour passionnelle et passionnante. Jacques Rainier a une soixantaine d’années lorsqu’il rencontre Laura, jeune brésilienne. Entre eux c’est tout de suite l’amour fou. La jeune femme ne sort pas avec Jacques pour son statut, elle est bien amoureuse, elle ne l’a pas choisi, elle est “tombée” amoureuse comme elle l’explique si bien. Rapidement, la plus grande crainte de notre homme d’affaire est de ne pas être à la hauteur des attentes de Laura. D’abord légère, cette peur devient la source de ses pires angoisses. Jacques ne confie pas ses états d’âme à Laura qui ne peut que constater l’attitude étrange et tourmentée de son compagnon. Les propos de l’un et de l’autre sont plein de secrets et dans ce récit cru et difficile que nous livre Jacques on découvre en filigrane une fin qui semble tragique.

Lire la suite

LE SEXE NI LA MORT - André COMTE SPONVILLE

21/03/2015

Le Sexe ni la mort, d’André Comte-Sponville, n’est pas un livre érotique, encore moins un livre sur la mort… mais un livre qui nous accompagne dans une réflexion sur l’amour et la sexualité, l'érotisme, la culture, l'amitié ... Un essai philosophique accessible à tous les curieux, même si l'on n'est pas philosophe ; la qualité pédagogique de l'auteur rend accessible des notions pourtant complexes, un texte souvent drôle qui n'oublie pas d'être profond, des illustrations riches et simples ... un tout qui nous amène à sonder notre façon d'aimer et d'être aimé(e), de désirer ...

Lire la suite

Beauté Fatale de Mona Chollet

17/12/2014

Soutiens-gorge rembourrés pour fillettes, obsession de la minceur, banalisation de la chirurgie esthétique, prescription insistante du port de la jupe comme symbole de libération : la " tyrannie du look " affirme aujourd'hui son emprise pour imposer la féminité la plus stéréotypée. Décortiquant presse féminine, discours publicitaires, blogs, séries télévisées, témoignages de mannequins et enquêtes sociologiques, Mona Chollet montre dans ce livre comment les industries du " complexe mode-beauté " travaillent à maintenir, sur un mode insidieux et séduisant, la logique sexiste au cœur de la sphère culturelle. Sous le prétendu culte de la beauté prospère une haine de soi et de son corps, entretenue par le matraquage de normes inatteignables. Un processus d'autodévalorisation qui alimente une anxiété constante au sujet du physique en même temps qu'il condamne les femmes à ne pas savoir exister autrement que par la séduction, les enfermant dans un état de subordination permanente. En ce sens, la question du corps pourrait bien constituer la clé d'une avancée des droits des femmes sur tous les autres plans, de la lutte contre les violences à celle contre les inégalités au travail.

Lire la suite

Infos pratiques

N'hésitez pas à me contacter par téléphone ou à me laisser un message (hors demande de rdv) en utilisant le formulaire ci-dessous. Je vous répondrai dans les meilleurs délais.

Informations pratiques

Le cabinet se situe 3 rue Clément Ader à Muret, à deux pas de l’Hôtel de Ville de Muret, en bord de Garonne (parking gratuit à 200 mètres).
Pour plus de discrétion, il n’y a pas de plaque en façade d’immeuble mais un interphone à mon nom.
Il n’y a pas de retard entre les consultations, donc pas d’attente.

Email: perier-psy@orange.fr

Téléphone : 06 07 28 60 63

Je reçois sur rendez vous uniquement, les lundi, mardi, jeudi, vendredi entre 9h et 20 h, et le samedi entre 9h30 et 13h30.

Contacts



Honoraires

Les prix des séances varient de 45 € à 70 € selon qu’elles sont individuelles, en couple, d’une durée de 45 mn à 60 mn, au cabinet, à domicile si nécessaire, ou via skype pour les patients qui doivent s’absenter à l’étranger par exemple.

Le prix est fixé dès la première séance, qui sera à régler puisqu’elle constitue une première étape de mon travail d’écoute et d’analyse de la situation ; le prix pourra faire l’objet d’une réévaluation conjointe selon les situations et les demandes.

Pas de TVA sur les actes thérapeutiques dispensés par un Psychologue.
Pas de remboursement sécurité sociale.
Une note d’honoraires peut être établie car certaines mutuelles prennent en charge partiellement, les suivis auprès d’un Psychologue. Contactez votre organisme pour plus d’informations.


Rdv manqués

Je compte sur la bienséance et le respect des patients à qui je réserve strictement le temps des séances puisque je ne double pas mes rendez vous et qu’il n’y a pas d’attente.

Si un rdv doit être annulé, j’attends que :
  • le motif de l’annulation de séance soit sincère et authentique
  • le délai pour prévenir d’un empêchement doit être respectueux de mon travail, de mon organisation et en logique avec le motif
  • la forme que peut prendre cette annulation doit être courtoise (appel tél. plutôt que sms)

Si ces conditions ne sont pas réunies, je m’autoriserais à demander le règlement de la séance manquée et non ou mal annulée … Votre acceptation de cette position est la garantie de ma disponibilité à vous recevoir et à vous aider.
En cas de non respect de ces modalités, je serais amenée à refuser toute nouvelle prise de rdv.

Google Map